ADD TO LIST
Goa is the main travel destination in India's Southwestern India region, and travelers usually visit Goa to enjoy some great beaches, shopping, and sun tanning. Staying over at least a day or two in Goa is really worthwhile if you're traveling through India. Goa's most well-known attractions include the Palolem Beach and Vagator. There's a lot more great stuff to see and do in Goa, so be sure check out this Goa travel guide in more detail.
Questions answered about visiting Goa
Any tips for one month trip to India next january?
Where to stay in Northern Goa?
Good nice hotel in goa. not to far from the beach,but with warm water.
Ask a travel question about Goa
Travel Tips from people who've been to Goa
J’ai envoyé cette petite lettre à un ami qui part pour l’Inde. J’ai voyagé pendant 16 mois en Indes, en 2003, 2005 et 2007 avec ma femme et mes 2 enfants. J’ai écris des petits trucs,certains proviennent de livres de routard, d’autres aussi sont le fruit de nos expériences. Ces trucs, je le pense, peuvent être très utile et peuvent même sauver ta vie. A la lecture de ce qui suit, tu vas surement te demander si c’est pas un peu fou d’y aller. Et bien oui c’est un peu fou d’y aller, encore un peu plus fou d’y aller seul. Cependant, en sachant ces choses, tu devrais être capable de faire un bon voyage et éviter biens des problèmes.   L’Inde est un pays fascinant et complètement déroutant. La culture, les mentalités et la vie en générale sont tellement différent de tous ce que l’on connaît qu’on a presque l’impression d’être dans un autre monde. Le dépaysement est total. Aucune photo, aucun reportage ne permet de comprendre cela. En arrivant en Inde on ressent à la fois une grande euphorie et un stress tout aussi intense. C’est en parti dut au choc culturel mais aussi au décalage horaire qui affecte les heures normales de sommeil, mais également les heures à laquelle tu manges et donc l’ensemble de ton métabolisme.( Après 7-10 jours, tu devrais te remettre du décalage). De même la pollution, le bruit, la bouffe, la quantité de gens et bien d’autres facteurs rendent les premiers jours difficiles. Heureusement, on s’y fait après quelques jours et les mauvais effets s’estompent pour laisser place aux cotés fascinants. Alors si tu paniques un peu (ou pas mal) en arrivant, trouve un moyen de te détendre et dis toi que c’est normal et qu’après quelques jours tu te sentiras à l’aise.   Liste de trucs divers classés pêle-mêle. :   -s’apporter quelques barres énergétiques pour les premiers 48 heures, le temps de s’acclimater et pour survivre dans les aéroports. Tout est cher dans les aéroports même en Inde, -Garder un scan de ton passeport et de ton visa sur ton courriel. -S’inscrire sur le site web du gouvernement du Canada qui permet aux voyageurs d’identifier leur position dans un pays et le mettre à jour durant tes déplacements. Comme ça tu seras plus facile à retrouver en cas de problème. -Il y a des cafés internet partout, demander le tarif avant de commencer. Ils gravent presque tous des cd, parfois des DVD pour le back up de tes photos. Cependant si tu as plusieurs cartes mémoire ou un Ipod ou autre,  c’est beaucoup moins de perte de temps. -ne pas « pogner les nerfs », être patient. La conception du temps est différente en Inde. -Si on te le demande, ne jamais dire que c’est ton premier voyage en inde, c’est au moins le second… Ca te coutera – cher. -porter une ceinture de taille (à l’intérieur de tes pantalons ) contenant ton passeport, billets d’avion, test cartes et ton argent. Ce genre de ceinture se trouve facilement aux bureaux du CAA . -Garder aussi un portefeuille avec juste l’argent nécessaire pour les transactions de tous les jours. -être préparé mentalement à se faire rouler (escroquer) en arrivant et ce particulièrement dans les premiers jours. Il y a des gens (les rabatteurs) qui attendent les  touristes fraîchement arrivés pour les  amener  dans des hôtels  moyens à miteux loués trois fois le prix  et ils  encaissent ainsi une grosse commission. De même, les taxis, les souvenirs, la bouffe dans les marchés etc… sont très coûteux  et ce tant que ça parait que tu viens d’arriver. En le  sachant et en s’y préparant, c’est moins frustrant. Il ne faut pas  se gacher le voyage avec cela. Les Indiens qui profitent du tourisme se disent qu’on est tous riches si on a les moyens de prendre l’avion. -Apprendre rapidement à différencier les différentes coupures de monnaie. C’est également une façon de ne pas avoir l’air trop touriste. -En Inde ils te disent souvent « Hello my friend! » ou « Hello taxi! » Parfois il y en a dix en lignes qui te répètent le même appel. Idéalement tu continus ta route sans trop regarder en faisant un signe de non très nonchalant. Tu vas finir par les oublier et tu auras l’air d’un habitué pas d’un touriste fraîchement débarqué. -En public, particulièrement dans les gares et en arrivant dans de nouvelles villes, faire comme si tu sais exactement ou tu vas même si ce n’est pas le cas. Tu cherches rapidement du coin de l’œil un endroit pour t’asseoir et si certains rabatteur sont trop insistants tu leur dis que tu attends quelqu’un et tu leur dis de te laisser tranquille. Méfis toi des groupes d’enfants mendiants, ils peuvent être incroyablement insistant dans les gares. Ils n’ont rien à perdre.  De plus ils sont souvent porteurs de maladies et de poux!!! -Si tu te fais bousculer, assure-toi rapidement que tu ne t’es pas fais voler quelque chose, les groupes de pick-pockets sont très efficaces et ils utilisent même des enfants qui viennent autour de toi et te distraient pendant qu’un autre te  fait les poches. -Essayer de ne pas ouvrir ton guide de voyage dans les gares, au centre-ville etc. Si un rabatteur te surprends à le lire, il te proposera de l’aide et ça te coûtera cher car il a une commission. Tu apprendras rapidement à reconnaître ces rabatteurs à éviter. -Discuter avec d’autres touristes dans les milieux de routards apporte souvent des informations sur les prix des moyens de transport, sur les meilleurs sites, resto, hôtel intéressants etc. Les emplacements favoris des routards se trouvent dans les guides de routard. -il y a des guichets  automatiques mais ça coûte 3.50 de frais au Canada plus quelques frais au guichet Indien. Conclusion ne pas retirer à coup de 20$... Cependant ça dépanne et le taux devient avantageux si tu retires 200$ et plus. Il y a des bureaux de changes pour changer les travellers chèques un peu partout ou il y a des touristes. -toujours se garder quelques 1, 2,5 ou 10 roupies au cas ou le vendeur ou le taxi n’a pas de monnaie. -Une bouteille d’eau 1 litre coûte environ 10 roupies (25 cents environ). -acheter des bouteilles d’eau qui ne sont pas au soleil si possible. -Vérifier la bouteille d’eau avant de payer pour s’assurer que le sceau est intact et que la couleur de l’eau est OK. En cas de doute, acheter ailleurs. Soit très vigilent, une goutte d’eau contaminée peut te rendre malade et comme tu voyages seul, tu ne veux pas l’être. -La plupart du temps, les taxis n’utilisent pas le compteur. Il faut négocier la course avant de monter. Pour un touriste, les rigshaw (taxi-moto) coûtent souvent le même prix qu’un taxi. Il sont inconfortables, très polluant, bruyants, lents, etc. Cependant il faut les essayer au moins une fois pour le trip. Un jour il disparaîtrons surtout à cause de leurs moteur 2 temps qui polluent comme 50 voitures. -Les taxis et rigshaw essaront souvent de t’amener dans des boutiques; c’est qu’isl ont une commission. Tu dis non poliment mais fermement, et tu lui dit de continuer sa route. Ils essaieront également de te convaincre d’aller dans un hôtel autre que celui de ton choix prétextant qu’il est fermé, sale, trop cher etc. Idéalement, je leur dis que j’ai une réservation et que j’ai payé d’avance. -Tu payes la course du taxi une fois sorti du taxi avec tes bagages en main. -Tu peux négocier le prix des chambres. Demandes à voir la chambre et fais semblant d’être déçu, il te trouveront mieux ou moins cher. Tu dois presque tout négocier. Avec le temps tu connais les prix, sinon  regardes un indien acheter et demandes à payer le même prix. -Pour les déplacements dans le pays, le bus est facile à réserver même le jour du départ, cependant il y a beaucoup d’accidents et les chauffeurs sont débiles. -L’avion ne coûte pas très cher  pour les longs trajets (voir spicejet.com ils ont souvent le meilleur prix et tu peux souvent avoir des billets le jour même et acheter avec visa en ligne) -Le train est difficile à réserver, presque aussi cher que l’avion pour certaines classes, c’est lent, bruyant, sale. La bouffe est horrible. Les gares sont aussi les lieux les plus traumatisant de l’Inde. -L’Inde n’est pas la place pour apprendre à conduire une moto. Et même pour ceux qui savent conduire une moto, il faut savoir que la méthode de conduite est très différente de chez nous. De plus, la conduite est dans le sens opposé à la notre, il y a beaucoup de rond points. C’est très difficile aux intersections. Il y a beaucoup de véhicule, une pollution intense en ville. La route appartient également aux plus gros véhicules et c’est vraiment la loi du plus fort. La nuit 80 % des accidents surviennent alors qu’il n’y a que 20% du traffic journalier. De plus , les gens sur la routes s’en remettent au destin et croient qu’il vont mourir seulement si leur heure est arrivé. Alors tu peux imaginer qu’ils prennent souvent des risques incroyables. -Quand tu traverses une rue tu dois te dire que les autos, camions, motos etc. n’arrêteront pas pour toi et c’est le cas. Tu dois regarder très bien et ne pas prendre de chance. -Fais attention à tes affaires, même dans les chambres d’hôtel et en cas de doute, places une chaise devant la porte en te couchant. -Il est plus sage de manger dans un resto ou tu vois plusieurs  touristes. Tu as plus de chance de ne pas être malade. Certains restos indiquent qu’il lave les aliments et prépare leurs jus avec de l’eau embouteillé. Les Indiens tolèrent très bien ce qui nous rend malade alors ne pas manger dans un buibui ou il n’y a que des Indiens si possible. -Etre végétarien est facile et plus sécuritaire en Inde, il y a des restos veg et des restos « non-veg » bien identifiés. -Spécifier que tu veux ta bouffe « non-spicy » car « non-spicy »  pour eux, c’est encore très spicy pour nous dans bien des cas. -Manger du poisson dans les villes côtières est relativement sécuritaire. Attention aux œufs et à la viande. Régales toi de noix si tu aimes ça. Les fruits tel que la papaye, les mangues, les ananas et les bananes sont excellents. Les oranges sont coûteuses et il est difficile d’en trouver qui ont bon goût. Les pommes sont molles la plupart du temps. Regarder un indien acheter te permettra de payer le juste prix. Les riz et nouilles veg (aux légumes) sont une solution facile très facile a trouver. -Ne pas boire si il y a des glaçons. -Il faut faire attention de ne jamais avaler de l’eau sous la douche. Tu dois te brosser les dents et rincer la brosse avec de l’eau embouteillée. -Beaucoup de touristes (incluant nous) tombent malade la 2 eme semaine. Maux de ventre, fièvre et diarhée. -On  peut trouver de tout en pharmacie et ce sans ordonnance. il est bon d’acheter l’antibiotique Zitromax (azytromicin)  pour les infections des voies respiratoires et les diarhéee sévères accompagnées de fièvre et maux de ventre…Un must en Inde. L’écrire sur un papier et le montrer au pharmacien puis valider sur l’emballage et demander la posologie au pharmacien. Le prix est toujours gravé sur l’emballage (+ ou – quelques roupies) S’informer auprès d’un pharmacien avant de partir pour plus d’information sur le zitromax.   -Il est bon d’avoir avec soi les choses suivantes :             - Une corde mince mais solide de 10-15 pieds pour accrocher son linge à secher dans la chambre. Ils vendent du savon à linge en sachet d’un lavage pour 1-2 roupies et il y a des sceaux dans toutes les chambres.             -2 à trois jours de linge ou plus; essais de voyager  le plus léger possible             -Des band-aids du Canada et un désinfectant (ils en vendent en pharmacie là-bas, genre iode)             -Désinfectant liquide en petite bouteille. On ne peut pas toujours se laver les mains. Evites les poignées de main, salut à la place.             -toujours se garder 1 petite bouteille d’eau (5 roupies) en réserve au cas ou.             -se garder des mouchoirs ou un rouleau de papier de toilette car il y en a rarement.             -Du chasse-moustiques afin de contrer les maladies transmises par les moustiques (tel que la malaria).  A ce sujet, si tu comptes utiliser du Lariam, un anti-paludien (malaria), attends toi à des effets secondaires, la liste est longue et inclue la cécité, les cauchemars, l’agressivité la déprime et même les pensés suicidaires!!! -en public, les toilettes turcs sont souvent plus propre. Le mot propre a sa propre signification en Inde…. -Si jamais tu consommes des drogues, évites de le faire en Inde. Les peines de prison sont fermes à dix ans. Tu t’en feras probablement offrir une fois, surtout dans les quartiers de routard. Il y a même des histoires de gens organisés avec les policiers qui t’en offre et te font arreter. Leur but est alors de t’extorquer de l’argent pour t’éviter la prison. -Dans les trains, autobus, boutique etc, n’acceptes jamais de boissons ou bouffe d’un individu. Ils sont aussi habiles que des magiciens pour te faire croire que tu bois ou manges la même chose qu’eux. Quelques minutes plus tard tu tombes endormi et si tu te réveilles (on rapporte des décès)  tu t’es tout fais voler. Attention à AGRA, tu ne manges pas et ne dort pas là. -Si tu es très très malade, essais de contacter l’ambassade du Canada. Fais attention aux remèdes maisons que certain voudront t’offrir, il y a beaucoup de fausse croyance et de charlatan. En cas de doute, vérifie sur Biam.com un excellent site français sur les médicaments. -Si tu vas sur la bord de la mer, fais attention aux courants de fond qui t’attirent au large. Les plages de l’Inde sont très dangereuses pour les noyades et de nombreux touristes meurent chaque année. Même si des gens se baignent, il faut se méfier car les courants changent constamment et rapidement en l’espace de quelques mètres ou de quelques minutes. J’ai été témoins de plusieurs situations plus ou moins tragique. J’ai aussi été emporté à 2 reprises et j’ai eu peur même si je suis un bon nageur. -Attention aux chiens errants et aux singes, il y a plusieurs cas de rage dans la population animale. Si tu te fais mordre, tu n’attend pas et tu cherches un gros hôpital pour recevoir des injections contre la rage dans les plus bref délais. Il n’y a pas de temps et de chance à prendre. Bon voyage, si tu vas à Goa, vas voir Régina à Calangute au « Calangute beach resort » . Elle a 16  chambres, (la moitié sont rénovées depuis 3 ans) et c’est directement au bord de la mer. Ce n’est pas un 5 étoiles avec piscine etc, mais c’est un stop parfais pour relaxer lors d’un voyage en Inde. Régina est gentille, l’hotel est sécuritaire et tranquille. En haute saison il y a des gens (Italiens, Slovaque, Quebecois) qui y séjourne plusieurs semaines, voir plusieurs mois. Pour 2 personnes, ça coûte environ 500-750ruppes en  basse saison et  750 à 1200 ruppes en haute saison.  A noel c’est plus cher car tous les hotels affichent complets. Essayer d’avoir la chambre 31 (face à la mer sur le balcon) ou la 4 (la chambre bleu lapiz)..   P.S. Petit message pour les  filles qui voyage en Inde : l’Inde est assez sécuritaire pour les filles, cependant, il ne faut pas oublier que les jeunes hommes en Indes ne sont pas habituer de voir une femme légèrement vêtu et que la plupart d’entre eux ne toucheront pas une femme avant le mariage. A Goa, il n’y a pas trop de problêmes  de ce coté, il y a même des filles qui se font bronzer les seins nus sur certaines plages (bien que ce ne soit pas une bonne idée car elles vont se faire regarder  et prendre en photos par les Indiens).  Dans d’autres province, l’idéal est de s’habiller assez couvert (bras et jambes).
Good tip?
(0)
Panaji (also referred to as Panjim) is the state's capital. Vasco da Gama (sometimes shortened to Vasco) is the largest city. The historic city of Margao still exhibits the influence of Portuguese culture. Portuguese first landed in Goa as merchants, in the early 16th century, and conquered it soon after. The Portuguese overseas territory existed for about 450 years, until it was annexed by India in 1961.[3][4]Renowned for its beaches, places of worship and world heritage architecture, Goa is visited by hundreds of thousands of international and domestic tourists each year. It also has rich flora and fauna, owing to its location on the Western Ghats range, which is classified as abiodiversity hotspot.
Good tip?
(0)

Along the western coast of India runs the Konkan coastline which is home to many small villages, temples, churches, plam trees & the ultimately the Goan fenny. Goa is a state which changes its aura according to seasons. While Nov to feb is peak season, the time I love to be in Goa is during the rains when one can find solace in the rain & silence. Goa shuts shop during rains as most of the people go back to farming & refurbishing for christmas & new Years. Perfect... coz thats when u wont find the nagging from street vendors who spread their business along the roadside & also could avail the best offseason rates even at a 5 star hotel. goa in rains is quiet. the narrow lanes inviting to walk barefoot whilst getting soaked. the seawaves fiercely lashing the shore, the palms swaying timidly in accordance to the gutsy winds..Ah! the smell of wet mud as one sips hot coffee relaxing in the balcony staring out at the sea or if hunger knocks than what better than the spicy goan cuisine famous for its rechad & vindaloo gravies. If rejuvenation & relaxation of the mind is what u looking for then goa is the spa of serenity. For those looking for cozy romantic memories....its the place you'ed want to come again & again. So.....the next time you plan on visiting India, Goa should definately be on ur must experience list :D

Good tip?
(0)
Recent Updates for Goa
Allen G. answered Natasha E.'s question:
10 mons ago
Where to stay in Northern Goa? (More)
Allen G. answered Tomasz S.'s question:
10 mons ago
Any tips for one month trip to India next january? (More)
Allen G. answered Tomasz S.'s question:
10 mons ago
Any tips for one month trip to India next january? (More)
Allen G. answered Tomasz S.'s question:
10 mons ago
Any tips for one month trip to India next january? (More)
Allen G. answered Tomasz S.'s question:
10 mons ago
Any tips for one month trip to India next january? (More)
Allen G. answered Tomasz S.'s question:
10 mons ago
Any tips for one month trip to India next january? (More)
1 year ago
0 Travelers have been to Goa
Ask a travel question about Goa